get_header(); ?>

Comment dire « how are you? » autrement ...

Rob 20 août 2020 Blog Français, vocabulaire, Just So English Blog
0

Ayez moins l’air d’un robot quand vous demanderez à quelqu’un « how are you ? » en anglais (ou que vous répondrez) en apprenant des autres phrases alternatives.

En anglais, il est coutume — et poli — de faire suivre une salutation (comme « hello », « hi » ou « good morning ») par une question comme « how are you? » (Comment allez-vous ?)

Mais, au contraire de certaines autres cultures, vous n’êtes pas obligé d’être familier avec cette autre personne pour lui demander cela.

Souvent, cela n’est considéré que comme une question de convention pour débuter une conversation et peu d’importance y est donc attachée.

Si quelqu’un demande ‘how are you?’ il ne s’attend pas à ce que vous répondiez que vous avez mal au dos et que vous vous sentez un peu déprimé en ce moment ! Un bref ‘I’m OK and you?’ suffira !

Mais, à cause de cela, beaucoup d’étudiants en anglais apprennent une formule standard : ‘how are you?’, ‘I’m fine, thanks and you?’ (je vais bien merci, et vous ?)

Le problème est que cela peut sonner très monotone et pas très sincère si vous répétez les mêmes mots en boucle à chaque fois. Vous risquez aussi de rater une éventuelle occasion de créer un lien avec l’autre personne ou de démarrer une conversation.

Autres façons à demander ‘how are you?’

A une autre époque, après avoir souhaité “Good day” (bonjour), les Britanniques aurait posé la question “how do you do?”

La réponse à cette question était simple. Vous répétiez la même interrogation : “how do you do” !

Votre interlocuteur n’était évidemment pas très intéressé par comment vous alliez vraiment !

Alors que vous pouvez éventuellement entendre ce genre d’échange dans un contexte très formel, il est très peu utilisé dans la vie quotidienne ! Les gens aujourd’hui au moins font semblant d’être intéressés !

Vous n’êtes pas limité à une ou deux formules de politesse non plus, et vous avez un éventail de choix à votre disposition.

Il existe une phrase en anglais ‘variety is the spice of life’ (la variété est l’épice de la vie – ou la variété rend la vie plus épicée). Ça veut dire qu’elle est beaucoup plus intéressante si on change nos habitudes de temps en temps !

Au lieu de lancer un ‘how are you?’, vous pouvez essayer ‘how are you doing?’ Cela est un moyen un peu plus amical pour demander la même chose à un ami ou à quelqu’un que vous connaissez assez bien.

Vous pouvez aussi tenter ‘are you well?’(Êtes-vous en forme ?)

Toutes ces phrases trouvent leur vrai sens dans l’intonation et non pas dans les mots. Cependant, si elle est bien exprimée, cette forme pourrait communiquer que vous êtes vraiment sincère et soucieux des autres.

‘Are you well ?’ est aussi assez direct et attend une réponse plutôt positive et courte, donc cela est utile dans un contexte professionnel avec les personnes que vous connaissez.

Si vous êtes assez familier avec l’autre personne, vous pouvez opter pour un format moins formel comme ‘you alright?’ (ça va toi ?), qui suscite d’habitude la réponse suivante : ‘yes, I’m alright, thanks.’

‘How’s things?’ (comment vont les choses ?) est une autre variante que vous pouvez employer avec un ami. Elle est un peu plus ouverte et invite l’autre personne à répondre plus sincèrement, et d’une façon plus élaborée

Pour démarrer une conversation dans une direction plutôt positive, vous pouvez vous renseigner : ‘how’s it going?’ (Comment ça roule ?) Il est difficile de répondre négativement à cette question !

Si vous rencontrez quelqu’un que vous n’avez pas vu depuis longtemps et que vous appréciez bien (ou que vous voulez faire semblant que vous l’appréciez bien !), vous pouvez sortir un ‘how have you been?’ ou encore mieux : ‘how have you been doing?’ Un petit tape sur l’épaule ou dans le dos renforcerait votre sincérité !

Mais, si c’est un vrai ami que vous n’avez pas vu depuis une éternité ? Alors vous pouvez crier : ‘how the hell are you?!’ (comment l’enfer allez-vous ?) ou ‘how the devil are you?!’ (comment le diable allez-vous ?).

Certaines situations nécessitent, cependant, d’adapter votre méthode d’interrogation. Si l’autre personne a été très malade ou a subi un décès dans sa famille, un ‘how are you?’ pétillant ne serait pas approprié du tout.

Si vous n’êtes pas sûr que quelqu’un va bien ou pas, vous pouvez demander : ‘how are you getting on?’ (Comment progressez-vous ?)

Vous pouvez aussi utiliser cette structure pour quelqu’un qui est inexpérimenté — peut-être qu’il vient juste de s’installer dans une nouvelle ville, ou a commencé un nouveau boulot. Un employeur ou un collègue peut aussi poser cette même question à une personne qui travaille sur un projet ou une tâche complexes.

Si vous savez qu’une personne n’allait pas bien, vous pouvez adapter la question à : ‘how have you been getting on?’ or ‘how are things (with you/at the moment)?’. Remarquez qu’il y a une vaste différence entre un délicat ‘how are things?’ et un ‘how’s things?’ assez brusque !

How do you reply (comment répondre)?

Il va sans dire que le ton de votre réponse sera influencé par le ton de la question posée !

Si l’autre personne a posé la question simplement par politesse, elle attend une réponse du même genre.

Votre réponse, cependant, peut dire beaucoup de vous-même et, en fonction des circonstances, vous offrir une opportunité de vous ouvrir et de donner des informations pour alimenter la conversation ou pour créer un lien.

Renvoyez un simple : ‘I’m fine and you?’ risque de détruire toute chance de cela en une seconde !

Si vous répondez toujours ‘I’m fine’ chaque fois dans la même façon, vous serez peut-être aussi catégorisé comme peu sincère. Vous pourriez au moins tenter de varier votre intonation ou employer d’autres mots. Par exemple : ‘ye-ah I’m fine thanks’ ce qui pourrait suggérer que vous allez bien, mais pas trop ! 

Dire ‘I’m fine’ est aussi relativement formel et n’est pas trop naturel pour la plupart des situations. Dans une situation informelle, la plupart du monde répondrait ‘I’m OK’ ou ‘I’m alright, thanks.’

Il est également très britannique d’employer des phrases comme ‘not too bad’(pas trop mal) voire ‘could be worse’ (cela pourrait être pire). Cela pourrait vouloir dire qu’ils sont aux anges ou qu’ils ont perdu leurs deux jambes dans un accident de voiture !

Beaucoup de tout cela, bien sûr, dépend du ton de voix. Pour suggérer que les choses ne vont pas trop bien, on peut ajouter : ‘I suppose’ ou ‘all things considering’ à la fin de la réponse.

Be positive!

Mais, même au Royaume-Uni maintenant, il est plus en plus acceptable de donner des réponses positives ! On peut dire : ‘yeah, I’m doing well thanks’ (oui, je vais bien merci) ou simplement dire ‘great’ (génial), thanks’ ou ‘fantastic thanks!’

Si votre réponse heureuse est due à une raison spécifique, comme une naissance, un mariage, ou parce que vous avez gagné à la loterie, sentez-vous libre de partager cette information à ce moment. Mais, prenez en compte que vous risquez que l’autre personne se sente mal en comparaison, ou de donner l’impression de frimer !

‘Yes, I’m (very/really) well thanks’ (oui je vais [très] bien merci) est une réponse particulièrement appropriée dans un contexte business, ou pour un entretien d’embauche. Mais, soyez sûr que vous exprimiez les mots avec conviction !

Vous entendrez aussi sans doute « I’m good thanks”. Alors que cette phrase est souvent employée, surtout aux États-Unis, soyez prudent, car au lieu de dire « je vais bien » (I’m well), vous dites littéralement « je suis bon(ne) » dans le sens de  » je ne suis pas maléfique ! »

Honesty is sometimes the best policy (l’honnêteté est la meilleure des tactiques)

Il existe, cependant, des circonstances où vous préfériez être plus franc avec l’autre personne, en particulier s’il s’agit d’un membre de votre entourage.

Vous pouvez dire ‘well, to be honest, not that great actually’ (pour être honnête, pas très bien vraiment), ‘I’ve known better’ (j’ai connu mieux) ou ‘I’m OK now, but… [I’ve just come out of hospital/lost my grandfather].’ (Ça va maintenant, mais [je viens juste de sortir de l’hôpital/perdre mon grand-père…])

Vous pouvez éventuellement décider de profiter de cette occasion d’établir une connexion avec l’autre personne en parlant des nouvelles ou, d’un sujet favori des Britanniques, le temps !

‘Yeah, not too bad thanks, especially with the nice weather we’re having at the moment.’ (Oui pas trop mal, surtout avec le beau temps qu’on a actuellement !)

‘Yeah OK, thanks, despite England getting knocked out of the World Cup yesterday!’ (Oui, ça va merci, malgré le fait que l’Angleterre ait été éliminée de la coupe du monde hier !)

Peu importe la façon dont vous choisissez de répondre, soyez certain de remercier l’autre personne pour vous avoir posé la question et n’oubliez jamais de lui demander comment il va aussi ‘how are you too?’ !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *