get_header(); ?>

Comment vraiment dire "bonjour" en anglais ?

Rob 19 août 2020 Blog Français, Just So English Blog
0

Un des premiers mots que les Français apprennent en anglais est hello.

Même les personnes qui ne parlent pas un mot d’anglais savent que « bonjour » se traduit par hello. C’est une telle évidence que personne ne remet cela en question et le mot est utilisé en abondance, sans souci, à chaque circonstance.

Le problème est, qu’en réalité hello est assez peu utilisé par les anglophones : ils emploient toute une gamme d’autres phrases à la place pour souhaiter « bonjour ».

Good day serait la traduction littérale de « bonjour »

La traduction directe de « bonjour » n’est pas hello du tout, mais good day.

En espagnol, « bonjour» se traduit par buenos dias et non pas par holà — la traduction directe de hello. Beaucoup pensent même que le mot hello est un mot qui viendrait du mot espagnol holà.

Vous pouvez dire, à juste titre, que good day est très peu utilisé de nos jours et certainement moins fréquemment que hello. En Grande-Bretagne ou aux États-Unis, il est vrai qu’il est considéré comme très formel et désuet, et, du coup, il est très peu utilisé.

Vous pouvez dire, à juste titre, que good day est très peu utilisé de nos jours et certainement moins fréquemment que hello. En Grande-Bretagne ou aux États-Unis, il est vrai qu’il est considéré comme très formel et désuet, et, du coup, il est très peu utilisé.

Un jour, c’est trop long  !

Bien qu’en dehors de l’Australie, il est peut-être un peu too much  de souhaiter à quelqu’un good day  en entier, c’est une pratique courante de souhaiter à quelqu’un une bonne portion de la journée  !

Un anglophone salue souvent un ami, un collègue ou un client avec un aimable good morning (« bon matin »), good afternoon (« bon après-midi ») ou good evening (« bon soir »), en fonction du moment de la journée.

C’est aussi une vraie démonstration de ses bonnes manières que de saluer un étranger de cette façon, par exemple lors d’une promenade en campagne. Si l’autre personne possède un bon savoir-vivre, elle répondra avec la même salutation, et peut-être un sourire, avant que chacun suive propre son chemin.

Si, par contre, vous avez décidé de prononcer un petit hello à la place, la rencontre pourrait se dérouler beaucoup moins bien.

Votre interlocuteur risque de penser que vous attendiez peut-être quelque chose de lui, comme un renseignement ou une direction, et donc de se préparer à être interrogé. Alors il est possible que s’en suive un petit moment de confusion si vous continuez votre balade sans rien ajouter, mais en étant un peu découragé, par l’absence d’une réponse joyeuse à vos salutations. Et pour cause, l’étranger croisé attendait de son côté la suite de ce qu’il croyait être un début de questionnement.

En bref…

De manière informelle, les salutations peuvent être abrégées simplement par :

‘ … morning’;

“…afternoon’;

or “ … evening”.

Mais, pour avoir l’air crédible, ou même pour être compris, vous ne pouvez pas vous contenter de prononcer ces mots sur un ton monotone. Vous devez absolument maîtriser les différentes intonations.

Les anglophones mettent une forte emphase sur la première syllabe pour souligner l’absence d’un mot (good).

Mornin”

“Aftanoon”

or Evenin’.

Quelques-uns les prononcent avec mélodie, quasiment en chantant, pour insister sur le fait que cette partie de la journée est réellement bonne, par exemple ‘morn-iiing’ or ‘even-iiing!’

Alors que ce concept est relativement extraterrestre pour un Français qui a l’habitude de souhaiter une « bonne matinée » ou un « bon après-midi » à la fin d’une rencontre, son utilisation régulière peut vous paraître naturelle en parlant anglais, voire just so English!

Getting « Hi »

Les Français sont souvent familiers avec le mot hi, mais assez réticents avec le fait de l’utiliser. Il est considéré comme un remplacement direct du mot « salut » et serait donc réservé pour les amis très proches.

Avec des origines américaines, hi est utilisé assez souvent en anglais parlé aujourd’hui partout dans le monde et il n’est pas exclusivement réservé pour les proches.

Les anglophones sont beaucoup moins formels en général que les francophones et ne sont pas gênés pour s’adresser aux étrangers, tels que les commerçants, les chauffeurs de taxi, les collègues, ou même leur patron ou les clients, avec un hi confiant.

Hi est certainement utilisé plus régulièrement que hello aujourd’hui. Mais si vous ne vous sentez pas trop à l’aise, il est conseillé de commencer de l’utiliser au début avec vos amis et vos connaissances, avant de l’employer dans un contexte professionnel, où un good morning ou good afternoon serait plus prudent.

Le mot hi de nos jours est même considéré comme assez formel pour certains. Pour apparaître plus détendus, ils le déforment en hi-ya, ou utilisent d’autres formes comme hey (ou hey up dans le nord de l’Angleterre).

Ça va ?

Dans la culture des pays anglophones, il est poli de faire suivre les salutations directement avec un petit How are you ? (« Comment ça va ? »). Cela est beaucoup plus coutumier qu’en France et n’est pas réservé à vos connaissances proches.

Pour gagner du temps, certains combinent les deux formules.

Un simple Alright? en Grande-Bretagne peut dire : Hi, are you well?

Aux États-Unis, Howdy — une expression favorite des cowboys — exprime Hi, how are you? en un seul mot. Aujourd’hui, on entend plus souvent What’s up? ou le même plus familier Wassupp?

Autour de Londres, le très familier watcha ou wotcher voulait résumer l’expression ancienne What cheer? Mais il est souvent interprété comme une façon de dire What are you up to? « Qu’est-ce que tu es en train de faire ? »

Faites attention, cependant, car ces expressions peuvent être interprétées comme étant très peu sophistiquées par certains. Évitez donc de les utiliser dans les situations formelles.

Hello? Quand puis-je dire hello alors ?

Cela peut vous surprendre que hello soit effectivement un mot assez récent. Sa première apparition dans le Oxford Dictionary date de 1827.

Il s’est répandu avec l’invention du téléphone où hello est devenu la salutation standard. Le mot « Allo » en français est toujours réservé exclusivement à cet situation.

Pendant une grande partie du 19e siècle, en Grande-Bretagne, le mot hullo était utilisé plus fréquemment que hello. Le mot germanique hallo était lui aussi très populaire. Les trois versions existent toujours aujourd’hui, même si c’est la version hello que quasiment tout le monde utilise désormais.

Bien que hello soit utilisé partout dans le monde, aujourd’hui, comme à l’époque d’Alexander Graham Bell, il est utilisé plus souvent pour attirer l’attention de quelqu’un plutôt que pour seulement le saluer.

Hello – C’est de l’attention que vous cherchez ?

Pensez à la célèbre chanson Hello de Lionel Richie. Il ne s’agit pas d’une histoire de quelqu’un qui souhaite un bon jour à quelqu’un d’autre. Il s’agit en fait de quelqu’un qui tombe amoureux d’une personne aveugle et cherche à savoir si cet amour est réciproque.

Si vous trouvez cette chanson un peu trop ringard, la ballade nostalgique plus récente d’Adele, du même nom, lance, quant à elle, un appel aux personnes de son passé :

“hello, it’s me »

« hello, can you hear me? »

« hello from the other side…”

Et c’est pour cette utilisation que hello est plus souvent choisi : pour attirer l’attention.

« Hello – is there anybody there? » – « Hello, il y a quelqu’un ? »

« Hello – can anyone help me? » – « Hello, quelqu’un peut m’aider ? »

Hello? est aussi utilisé d’une manière sarcastique si vous avez l’impression d’être ignoré ou négligé par quelqu’un.

Disons par exemple que vous attendez à l’accueil d’un hôtel depuis une éternité et que les deux réceptionnistes discutent entre eux comme si vous n’existiez pas. Dans ce cas, il serait approprié de leur adresser un Hello ?! exaspéré !

Ou, si personne ne prend votre commande dans un restaurant :

Hello – can someone take my order please?

On peut aussi utiliser hello? pour demander à quelqu’un de se réveiller, car il ne semble pas très attentif ou pas capable de comprendre un concept simple. Mais cela est un peu impoli, donc on ne le conseille pas !

Avec hello, on exprime également souvent la surprise.

Oh, hello, I wasn’t expecting to see you here! – « Oh, hello, je ne m’attendais pas à te voir ici ! »

Hello – what do we have here then? – « Hello, qu’est-ce qu’on a ici alors ? »

En résumé, la prochaine fois que vous avez envie de lancer un simple hello, réfléchissez-y à deux fois :

Hello? is this really what I want to say?

« Hello… Est-ce que c’est bien ce que je veux vraiment dire ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *